Réduire la vulnérabilité aux changements climatiques

Le 28 juin 2017 à Ouagadougou, les acteurs du projet « Réduction de la vulnérabilité des moyens d’existence dépendant des ressources naturelles dans deux paysages menacés par les effets des changements climatiques au Burkina Faso » se sont réunis au cours d’un atelier de validation.

Ces derniers se sont penchés sur la planification des actions d’adaptation à mettre en œuvre dans le corridor forestier de la
Boucle du Mouhoun et les zones humides du bassin de la mare d’Oursi.

Ce projet a été officiellement lancé en août 20015 et est né de la volonté commune du gouvernement burkinabè, du Programme
des Nations unies pour le développement (PNUD) et du Fonds pour l’environnement mondial. Selon la chargée de programme du PNUD, Clarisse Coulibaly, son organisation s’est investie dans ce programme, car la gestion des écosystèmes constitue une
problématique qui impacte la dégradation des ressources naturelles.

« L’homme étant dépendant de son milieu, ces ressources doivent être gérées de façon durable pour les générations actuelles et futures » a-t-elle confié.

Source: Observateur Paalga

Leave a Comment

Contactez-nous

Pour toute demande d'informations, suggestion ou sollicitation.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search